Fête de la musique de Vannes – 21 juin 2018

Dans le cadre de la fête de la musique, nous vous proposons 5 concerts sur le port de Vannes – rive Droite à partir de 19h :

MAO (soul)
Layonz (hip hop)
Little Big Swing (swing décalé)
We Wolf (new wave)
Kounou (afro beat)

MAO (soul)

La jeune MAØ fait partie du label LBL records. Sur des beats chill et pop, elle pose sa voix naturelle et chaleureuse en évoquant des thèmes universels. Accompagnée cette année par l’Echonova, c’est une chanteuse à suivre. Un EP est en préparation mais vous pouvez déjà découvrir un premier clip : ICI.

Layonz (hip hop)

Layonz, c’est la rencontre de 2 frères originaires de la Réunion avec deux beatmakers vannetais, une formation ambitieuse et prometteuse. Après un premier EP, « MASSAÏ », sous le nom de H.A.D, l’Echonova décide d’accompagner le projet. Un groupe à suivre, portant haut et fort les couleurs d’un Hip Hop hybride, où les ambiances tribales se mêlent à des accents plus pop. Les morceaux sont rythmés, les paroles interpellent, le résultat est accrocheur.

Little Big Swing (swing décalé)

LittleBigSwing, c’est la rencontre entre un pitiiit banjolélé, une groOosse contrebasse et une planche à laver (washboard). C’est du chant et de la trompette (mais sans trompette !)… C’est également du swing dans le style des vieux tubes du début du siècle d’outre atlantique… mais pas que ! C’est aussi de l’art du saltimbanque avec numéros de jongleries (boule de cristal, balles, diabolos…) et clowneries.

We Wolf (new wave)

We Wolf. Derrière ce loup se terre en meute un groupuscule occulte qui bouscule les cultes obscurs du légendaire canidé à grands coups de ghost-punk post-moderne. Une sombre symphonie synthétique, qui sample de grands méchants loops de hurlements lycanthropes, boucles d’horreur cinématographique à la John Carpenter. Chant, guitares, basse, batterie et claviers analogiques au service d’une musique qui engloutit les influences du passé comme les déviances de l’actualité terne.

Kounou (afro beat)

Entre afrobeat, afro jazz et reggae, la formation revisite le répertoire de Mamadou COULIBALY, chanteur et compositeur de cet ensemble de musique du monde. En émerge une musique inclassable, née des voyages et des rencontres des membres du groupe. Entre tradition et modernité, c’est un authentique Rythm’N’ Brousse made in Burkina Faso, festif et métissé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *